Qui suis-je?

Je suis un vide plein… d’amour qui Sème et S’aime Soi-m’aime intuitivement les graines du Vivant!

Sportive, danseuse, dynamique pionnière surdouée, elle sait rythmer une équipe pour contribuer au bien être du corps et de l’âme en vue d’un monde meilleur! (La revue de Presse)

Alive Creative angel” jusqu’au bout des ongles, experte en alimentation vivante, elle-même crudi-végétalienne, Cédricia aide à améliorer la qualité de la vie en essayant de révéler ce qui sommeille en chacun de nous…. Elle partage son expérience et sa philosophie de vie qui tente de respecter tout être vivant sur terre et “non-vivant”… Elle est la créatrice de C’mai & C’cru, premier réseau francophone dédié à la création de vergers partagés bio et à l’alimentation vivante ; qui relie les personnes soucieuses de leur santé holistique et leur bien-être optimal grâce à une alimentation biologique et crue.

…. un vide plein ….créatrice, curieuse, décalée, imprévisible, originale …..spontanée, féminine, sauvage, …le cœur rempli d’amour, de compassion, douceur et tendresse…. attentive à la  bonté, solidarité, à la tolérance, au partage et à l’autonomie, à la simplicité, respectueuse et amoureuse de la vie, hypersensible à la beauté de la Nature  depuis sa tendre enfance, sa philosophie est le respect de tout être vivant sur terre et dans les sphères… Sociable, sportive, romantique, charmeuse, conciliante, capable de comprendre le point de vue des autres, même si c’est en contradiction avec ses idées. Elle a le sens de la justice, l’harmonie , elle supporte très mal le racisme, la pauvreté, le mensonge et les injustices sous quelque forme que ce soit. Je recherche le juste choix, de l’équilibre et de la nuance…Végétalienne de naissance, elle est sensible aux vibrations du vivant, et œuvre pour son respect absolu, elle mange 100% crudivégétalien. Elle soutient la défense des animaux, des médecines alternatives, de la Nature. Elle est passionnée par les jardins et  les arbres fruitiers! Elle souhaite  rassembler la communauté Raw vegan francophone à l’image de ce qui se fait dans les pays Anglo-Saxons.

Cédricia révèle la créativité qui sommeille en chacun de nous….Créatrice  a fondé C’Cru, réseau qui relie les personnes soucieuses de leur santé et leur lien avec Nature grâce à une alimentation biologique, crue préparée avec amour. Elle repousse les limites de l’alimentation vivante, assouplit les vieux dogmes rigides des diètes, démystifie le mystère des protéines et nous recentre sur la simplicité de la vie. Cédricia partage son regard décalé, féminin et sensible pour un mode de vie respectueux des valeurs humanistes, spirituelles et pacifistes. Elle anime des rencontres vivantes et interactives dans la nature.

“J’apprécie la spontanéité, la bonté, la délicatesse d’un baiser, la douceur d’un sourire, la beauté des couchers de soleil sur la mer, l’air marin, la chaleur chaude d’un alizé sur une île tropicale, l’énergie de la lune, le silence du désert, le feu de cheminée, respirer l’air pur au sommet d’une montagne. les massages….chanter, danser, donner, marcher, méditer, rire, voyager, les paysages asiatiques…. et cueillir des cerises sous les arbres….vivre le moment présent et surtout chaque jour !!”

Mon credo: «Sois belle et suis chaque jour ce que t’inspire ton cœur».

Super Créative culturelle

En 2007, lors d’une résidence d’auteur à Vauvert dans le Gard, elle a rassemblé ses écrits quotidiens face à la souffrance de la maladie, la mort, ses voyages au bout du monde afin de raconter son parcours original dans “Carnets d’une Cré-actrice” et animé des ateliers d’écriture autobiographiques. Pendant ces mois, elle a préparé le projet de réunir pour la première fois en France ceux qui des 17% de la population française âgée de plus de 15 ans à (selon l’étude réalisée en France, 2007, Ed. Y. Michel), partagent les valeurs des créatifs culturels : l’écologie, le développement durable, le développement personnel, l’ouverture multiculturelle, l’entraide, la coopération et l’implication sociétale pour les incarner dans le monde.

Depuis 2003, elle a  agi et contribué au rayonnement des idées des “créatifs culturels” en participant à l’enquête sur les créatifs culturels en France avec l’Association A.B.C. (Ed. Yves Michel) et en 2008, elle a initié la plateforme du réseau social “Demain Maintenant” qui n’existe plus.

C’Mai C’Vennes 2008

Dans le prolongement de ce livre, après avoir participé à Leysin à la première rencontre co-créative en 2007, il lui tenait à cœur de concevoir  et de coordonner une rencontre en France, 40 ans après mai 1968 dans le cadre du printemps des créatifs culturels, ce fut le travail d’une année avec une équipe “d’oies”  dévouées qui l’ont aidé à réaliser C’mai C’Vennes 2008: première rencontre nationale française des Créatifs Culturels pour que, nous, créateurs de nouvelle culture, nous ne sentons plus isolés ni différents des autres comme nos valeurs ne sont pas celles de la société dans laquelle nous vivons. Pourtant nous sommes porteurs de projets à ambition écologique, sociale et/ou culturelle pour cette même société. Il est donc important de nous unir, nous relier, d’échanger et de s’entraider concrètement et de nous donner le temps de nous connaître et de partager nos expériences !

Le Programme  et les photos ce C’MAI C’Vennes 2008

“La communication est l’un de ses points forts. Elle assimile très rapidement les caractéristiques du milieu dans lequel elle se trouve. La souplesse dont elle fait preuve dans ses jugements et ses rapports humains lui donne la réputation d’une personne sociable. Elle s’efforce de réserver ses opinions, de longuement mesurer les informations avant de les rejeter ou de les intégrer. Elle aime les nuances, les alternatives. Aussi fermes que puissent être ses prises de positions, elles ne seront jamais figées et définitives. Elle s’enthousiasme d’abord lorsque la situation se prête aux échanges et aux dialogues. Son affectivité vibre au contact de l’autre, de l’inconnu. Elle révèle ainsi sa nature exaltée à chaque nouvelle rencontre. Elle cherche à concilier les points de vue opposés, plus qu’à accentuer les divergences. Sans toutefois confondre les intérêts en présence : ce qui est blanc n’est pas noir…Ce peut être son sens inné des négociations délicates, son rôle d’arbitre naturel lorsque les événements créent un contexte litigieux. Sa force réside sans doute dans la faculté de gérer les contraires, d’harmoniser les antagonismes. Toute situation recèle plusieurs alternatives, tout problème admet plusieurs solutions. Ce don des combinaisons peut se faire passer pour plus sociable qu’elle ne l’est en réalité. Car elle sait aussi trancher lorsqu’il le faut. Agir, c’est d’abord, pour elle, bâtir une relation intense, vivre en collaboration, en communion avec les autres ; construire un cadre de vie se fondant sur l’harmonie et le respect des différences. Passionnée, idéaliste, conformiste, charmeuse, et de forte nature hésitante, elle est tout le temps à l’affût de l’équilibre parfait, de réfléchir, de cogiter, et de vous répéter les mêmes questions. Elle est une amoureuse romantique, et sa grâce ainsi que son charme la rende de nature exceptionnelle. Sous ses apparences de nonchalante et d’indécise, elle est capable d’aimer sincèrement et profondément. Elle passe un temps fou à peser le pour et le contre mais au fond d’elle, elle sait exactement ce qu’elle veut et elle ne se contente pas de moins. C’est une jeune femme attachante, entière et elle aime la franchise. Elle se donne entièrement ou pas du tout, et ça n’a pas toujours joué en sa faveur. Elle a toujours trop donné trop rapidement, pour pas grand chose en retour, mais elle sait que ce que l’on donne à l’Univers, l’Univers lui rend au centuple!”

C’Mai: Créer un monde Aimant Intuitivement le Vivant!

Suite au succès de cette rencontre,  elle a fondé l’association C’Mai  en 2009 à Montpellier qui prépare l’ouverture d’un lieu de vie naturel, respectueux de tout être vivant pour personnes âgées, orphelines, handicapées ou en difficulté dans un environnement sain et sauvage.
Ce projet a pour objectif que chaque humain puisse vivre simplement en harmonie avec la Nature et promouvoir la santé holistique et la biodiversité végétale et la protection de la faune et de la flore, reliée aux pratiques d’expressions corporelles et spirituelles dans une perspective de connaissance intérieure et d’évolution personnelle, une approche unique et multiple de l’être et de ses dynamiques, d’évolution et de mieux-être durable.

Ce verger, le premier verger partagé bio de France est né le 10 mars 2010 et après 3 ans de travail et d’implication sociale en collaboration avec la ville de Montpellier, Cédricia a créé ce verger dédié aux amoureux pomologues. Il continue à marcher car Cédricia a passé la présidence de l’association qui est géré par verpopa depuis 2012. Elle a continué à œuvrer dans les jardins de la villa du Saint Esprit en 2012 et dans différents écolieux.

C’Mai ( S’aimer, Semer, Essemer…) est dédié à la mise en place d’un espace co-créatif  où chacun peut jardiner dans un climat convivial, ouvert aux  rencontres humaines, authentiques, spirituelles et pacifistes… vivantes et interactives dans la nature, espace de ressourcement pour “guerriers de la lumière” voulant se reposer et quitter le front de la vie sociétale actuelle.

Parallèlement à C’Mai, elle a créé le premier réseau social francophone dédié à l’Alimentation Biologique et Crue: l’intuition au service du bien-être holistique et de la santé optimale, C’Cru, il relie les personnes soucieuses de leur santé et leur lien avec Nature grâce à une alimentation biologique, crue préparée avec amour. (Ses créations crulinaires en images, terme inventé par elle!). C’Cru est un outil pour réseauter et j’espère une aide à améliorer notre qualité de vie en essayant de révéler la vie qui sommeille en chacun de nous…. Depuis 2003, elle a cherché des informations sur internet, lire des rapports scientifiques sur l’alimentation et ses effets sur la santé, et écouter des téléconférences de multiples experts renommés en alimentation crue.Changer mon alimentation par étape, avec 100% d’aliments crus, lui a apporté de nombreux bienfaits et a largement contribué à augmenter mon bien-être, mon énergie et mes performances. Elle mange uniquement les produits de la terre frais, biologiques, crus, cultivés localement qui me donne une énergie vivante.J’ai une pratique régulière de marche méditative ainsi que de moments privilégiés pour nourrir mon âme et chercher ma sagesse intérieure, apprendre à écouter mon intuition.Elle soutient les personnes intéressées à redécouvrir leur propre bien-être et leur intuition. Et leur montrer que cela peut se faire simplement, en s’amusant et en profitant des nombreux bienfaits sur la santé de ce qui s’avère être l’alimentation la plus saine et la plus naturelle pour l’humanité. Aujourd’hui ses créations crulinaires se font à base de récupération de produits invendus bios, sensible à l’anti-gaspillage, elle ne crusine qu’avec ce que l’on lui donne ou ce qu’elle glane ou cueille dans les jardins.

Crulentin 2015 en image!

Quelques mots de bio…

“Cré-active”, artiste, auteur, chamane, chanteuse, chef de “coeur”, chercheuse, conférencière, coach, consultante, créatrice crulinaire, compositrice, décoratrice, enseignante, formatrice, interprète, leader, médiatrice, méditante, musicienne, pédagogue, danseuse, plasticienne, pianiste, sportive, baignée, depuis dans un milieu alternatif et créatif (d’une mère fondatrice de l’Artothèque Universitaire d’Art Contemporain ) et de rigueur scientifique (d’un père professeur en Sciences et auteur de théorie sur l’alimentation saine), cette double spécificité artistique et scientifique est un atout original dans mes activités créatives et professionnelles. Elle a été diplômée en 2012 en animation sportive, et elle continue à pratiquer la danse et le sport, de façon quotidienne en se déplaçant dans les différentes associations varoises.

Mes créations:

Femme d’entreprise, visionnaire, innovante, ouverte au monde, utopiste éveillée et femme d’action, elle défend la parité entre les femmes et les hommes notamment dans le monde professionnel mais aussi universitaire.  Elle a animé le réseau des jeunes membres de l’International Federation of University Women “Young Members’ Network”.  Elle attache beaucoup d’importance à la qualité des relations humaines (Communication Non-Violente), la spiritualité, au développement personnel et à la méditation (Dharma network ). Elle aime pratiquer les activités telles que le yoga, le Qigong, le Taichi, les danses traditionnelles et la randonnée. Elle a composé pour tous les êtres vivants de la planète: « Pardon à toi la terre » et « L’étoile de Noel du Mont-ventoux Extrait» en 2005 et en 2015 elle a fini d’enregistrer une dizaine de compositions musicales.

Ma formation:

musicale…

Dès l’âge de quatre ans, de formation musicale professionnelle classique complète (écriture et composition, formation musicale, analyse musicale, piano, chant-choral, musique de chambre, percussions, classes d’accompagnement, histoire de la musique et de déchiffrage piano). Jeune membre de la Maîtrise de Radio-France,  elle a participé à de nombreux concerts et tournées (Parsifal de Wagner au Théâtre du Châtelet, la Bohème de Puccini avec Barbara Hendrick (1987)). A 14 ans, elle a étudié le contrepoint et la composition musicale et le chant lyrique au conservatoire. D’abord choriste au sein d’ensembles vocaux (Chœur Sotto Voce de Scott Alan Prouty, Choeur Universitaire de Paris-Sorbonne de Jacques Grimbert), orchestraux (Big Band de Daniel Raquillet) et (Académie Musicale F. Liszt de Budapest).

universitaire et pédagogique…

Passionnée par la langue chinoise depuis l’enseignement secondaire en France, licenciée en langue et civilisation chinoise de l’Institut National des langues et Civilisations Orientales, elle a étudié plus particulièrement le domaine de l’histoire de l’Art (Arts plastiques, musique, architecture, théâtre, danse, calligraphie…).

Docteur en Musicologie de l’Université Paris-Sorbonne (Paris IV), de formation en Sciences de l’Education de l’Université Paris V (travaux de recherches sur les méthodes d’enquêtes qualitatives et quantitatives, elle a soutenu une thèse dirigée par le Professeur Jean-Pierre Mialaret ( Laboratoire de Didactique, Psychologie et Sociologie de la musique à l’Observatoire Musical Français) qui a eu pour objet les représentations des enseignants de musique relatives à l’évaluation.

Sa formation pédagogique l’a conduite à rencontrer enfants, adolescents, personnes âgées, pédagogues, éducateurs, chercheurs, artistes, directeurs, étudiants, stagiaires, personnes de tout milieu et de tout âge. Depuis 2007, elle a fondé un groupe de recherche suisse sur l’Evaluation artistique, physique et sportive. Depuis 2005, elle a œuvré au sein l’équipe éditoriale du Journal Practices de l’International Society of Music Education,  elle a traduit et commenté les articles de recherches en Education musicale. En 2008, elle a lancé un réseau francophone de recherches en Education artistique, culturelle et humaine et continue sa carrière internationale de chercheuse.